La manipulation et le transport de chargements à la fois lourds et volumineux sont de véritables parcours du combattant. C’est pourquoi il est fortement recommandé d’avoir recours à des matériels comme le transpalette, le chariot élévateur ou encore le gerbeur. Découvrez dans cet article ce qui différencie ces trois piliers de la manutention et de la logistique.

Le transpalette : pour un déplacement sans trop d’élévation

Par définition, le transpalette est un équipement qui est adapté à la manutention au sol, mais aussi au transport de charges sur palette. Il est doté d’une très faible hauteur de levage, environ quelques centimètres.

Manuel, électrique ou semi-électrique, il n’est pas conçu pour un projet de gerbage. Ainsi, son utilisation et ses applications restent très simples. Il est en effet principalement utilisé dans les secteurs du commerce, du transport et de l’industrie agroalimentaire.

En fonction de la charge et le type de marchandises à déplacer et à transporter, il s’adapte ai besoin de son utilisateur. De ce fait, il pourra être doté de longues fourches, disposer d’une option peseur, être composé d’une matière particulière comme l’inox et doté d’une plus importante hauteur de levée par rapport aux transpalettes standards. Vous pouvez avoir un large choix à votre disposition sur https://transpalette-gerbeur.fr/. Pour information, le prix de ce matériel peut varier de 250 euros à 2 000 euros.

Le chariot élévateur : pour lever plus haut et porter plus loin une charge plus lourde

Appelé également chariot autoporté ou chariot automoteur, il s’agit d’un appareil de manutention et de levage dont le principal rôle est de transférer des charges. Il est plutôt utilisé auprès des usines, des entrepôts de stockage. Il assure principalement le chargement et le déchargement des wagons, des containers ou des camions.

Grâce aux différentes motorisations qui sont plus ou moins puissantes, cet appareil permet une utilisation efficace aussi bien en intérieur qu’en extérieur. Il peut en effet s’adapter aux importantes cadences de production et aux transports qui s’effectuent sur de grandes distances.

Ce type de matériel peut supporter des charges de 8 tonnes et peut s’élever jusqu’à environ 8 mètres. En fonction des fonctionnalités et de la puissance, le budget à prévoir pour acquérir un chariot élévateur peut aller de 6 000 à 80 000 euros.

Le gerbeur ou le transpalette optimisé

Il s’agit d’une machine de manutention qui est capable d’assurer le gerbage de la marchandise. En d’autres termes, le gerbeur est fait pour élever et empiler des charges en hauteur. Il peut être aussi bien manuel que semi-électrique ou électrique.

Ce type de machine est généralement compact et ergonomique. Ce cousin germain du transpalette peut lever des charges jusqu’à 5 mètres. Il est le plus utilisé de la gamme d’appareils de manutention dans les entrepôts de stockage.

Si vous souhaitez en acquérir, comptez au minimum 800 euros pour l’achat d’un modèle manuel. Il faut cependant débourser jusqu’à 5 000 euros si vous souhaitez avoir un gerbeur électrique et plus sophistiqué.