3 conseils pour la toiture d’entreprise

La toiture d’une entreprise se doit d’être entretenue régulièrement. Le processus vise à prolonger la durée de vie du toit tout en préservant ses qualités hydrofuges, isolantes et thermiques. Il va de soi qu’une toiture bien entretenue contribue à réduire la consommation énergétique ainsi que les déperditions de chaleur. Ces conseils pertinents vous seront certainement utiles.

Faites inspecter la toiture régulièrement

Dans un premier temps, il est d’usage de contrôler régulièrement l’état de la toiture. Forcément, l’inspection doit être réalisée par un professionnel. Ce dernier dispose de l’expertise nécessaire pour grimper sur le toit et pour marcher sur les tuiles. Son objectif : déceler les signes de dégradation, les tuiles cassées ou manquantes, la prolifération de la mousse. L’idéal serait de convenir d’un contrat d’entretien pour toiture qui inclut notamment la réfection d’une étanchéité partielle ou totale du revêtement.

Toujours dans le cadre d’une inspection, le professionnel est amené à détecter les points d’oxydation au niveau de la gouttière. Le processus permet en effet d’anticiper les dégradations plus graves, les déperditions de chaleur ainsi que l’absence d’isolation.

spécialiste toiture

Nettoyez les gouttières pour éviter l’accumulation d’eau

Les intempéries, les feuilles mortes, la prolifération des végétaux peuvent rapidement encombrer les gouttières. Celles-ci s’obstruent, empêchant la bonne circulation de l’eau de pluie. Par conséquent, l’eau coule le long des murs, d’où les problèmes d’infiltrations d’eau. Pour prévenir ces désagréments, il est conseillé d’entretenir les gouttières deux fois par an. Cette opération est réalisable notamment à l’automne et au printemps. Techniquement, il s’agit surtout de retirer les débris de feuilles, de branches, de mousse ou d’insectes qui se trouvent à l’intérieur de la gouttière. S’ensuit l’inspection permettant de déceler les éventuelles anomalies : trous, rouille, fuite… L’installation d’un protège-gouttière est généralement recommandée par les professionnels.

Taillez les branches qui pourraient endommager le toit

L’émondage ou l’élagage s’impose lorsqu’un arbre surplombe la toiture de l’entreprise. Pensez toutefois à consulter un arboriculteur avant de réaliser ce genre d’opération. Effectivement, les règlements régissent l’abatage d’arbres dans le cas des espèces protégées. Et pour des raisons de sécurité, la taille des branches qui pourraient endommager le toit sera effectuée par un expert. Par ailleurs, méfiez-vous des arbres matures qui risquent d’affecter la durabilité et la robustesse de la toiture ainsi que des bardeaux.

Ainsi, l’entretien régulier des arbres fait office de mesures préventives. Il faut savoir que les dommages causés à la toiture par les arbres sont nombreux. Ainsi, un arbre endommagé ou malade peut tomber sur le toit sous l’effet des vents violents. Il faut également citer les branches qui se cassent et endommagent les bardeaux. Il ne faut pas oublier l’accumulation d’aiguilles ou de feuilles qui bouchent les noues et les gouttières. Rappelons aussi que l’humidité engendre le développement des mousses, des algues et des moisissures. Celles-ci réduisent drastiquement la durée de vie de la toiture de l’entreprise.

Une fois bien taillés, les arbres qui bordent l’édifice offrent de nombreux avantages. En plus de la fonction brise-vent, ils protègent contre les rayons ultraviolets. À proprement parler, l’ombre créée par les arbres minimise l’exposition des bardeaux d’asphalte aux rayons du soleil. Les matériaux qui composent la toiture durent ainsi plus longtemps.

spécialiste toiture
Facebook
Twitter
LinkedIn

Articles les plus lus​

Nos thématiques

Construction

Actualités liées à la construction de maisons et dernières tendances

Batiment

Les dernières innovations des entreprises du secteur du bâtiment

Travaux

Les conseils avec des articles, des guides pratiques et actualités sur les travaux

Conseils

les conseils pour entretenir votre maison et toutes ses pièces comme l'extérieur