Adopter une poutre IPN pour bâtir une structure résistante

Une poutre IPN est une poutrelle conçue en forme d’I décrit comme un « Profil Normal ». À la différence d’autre support comme l’IPE ou Poutrelle à Profil européen, celui-ci est plus épais au centre qu’à ses bords. La poutre IPN permet de soutenir l’ensemble d’une construction en commençant par le plafond ou le plancher. Elle peut également servir d’élément de décoration intérieure ou pour remplacer un mur porteur. Pour en savoir plus sur son usage et ses particularités, lisez en intégralité cet article. 

 

Quels sont les usages possibles de la poutre IPN ? 

 

Placée en horizontale ou en verticale, la poutre IPN permet de supporter le dessus d’une construction. Pour éviter que la structure ne fléchisse, ce support réparti les charges sur les colonnes ou les murs à côté. La poutre UPN est généralement utilisée comme support des linteaux en façades ou des marches d’escalier. Le modèle IPN est en revanche nécessaire :

  • pour maintenir les dalles ;
  • pour remplacer un mur porteur.

De plus, cet élément peut supporter une charge plus lourde qu’un mur porteur. À part son rôle de maintien, il permet également d’embellir un bâtiment si elle est installée en tant qu’élément d’architecture. Avant de s’intéresser au prix d’une poutre IPN, il s’avère nécessaire de s’informer sur ses critères de choix. 

 

Quels sont les critères de choix d’une poutre IPN ? 

 

Les poutres IPN se déclinent en plusieurs variétés convenant à chaque projet de rénovation ou de construction. Les matières ainsi que leurs dimensions sont essentielles lors de leur choix par le conducteur de travaux, mais pas que. Les critères suivants demeurent également indispensables : 

 

Une poutre IPN en acier 

Cette matière est appréciée pour sa solidité ainsi que sa durabilité. Toutefois, le modèle en fer présente les mêmes caractéristiques que l’acier, mais son prix reste plus élevé. Celui-ci est entre 10 à 60 euros par MI ou mètre linéaire. 

 

Une poutre IPN en bois 

Côté résistance, le bois demeure moins fiable que la poutre en fer ou en acier. Tout de même, son esthétisme et sa légèreté constituent des raisons pour lesquelles le choix s’avère correct. Sachez en revanche que ce type de poutre convient plutôt pour maintenir la construction de toiture ou de plancher. Dans ce cas, pour maintenir une grande structure, mieux vaut opter pour d’autres matières plus solides. Sachez que le prix de ce modèle en bois avoisine les 9 à 25 euros MI. 

 

Une poutre IPN en inox 

Cette poutre en inox présente des similitudes avec la poutre IPN en fer, sauf pour son aspect maniable et ne nécessitant aucun traitement anti rouille. Pour faciliter votre choix, optez pour une poutre IPN en inox dans les endroits humides ou exposés à l’atmosphère marine. Seulement, son prix demeure le plus coûteux sur le marché, car il est entre 30 à 300 euros le mètre. 

 

Que dit la loi sur l’usage d’une poutre IPN ? 

 

La pose d’une poutre IPN nécessite l’accomplissement de certaines démarches administratives. Si vous n’entamez pas cette procédure avant d’installer votre support, vous risquez des sanctions pénales ainsi que des poursuites judiciaires. Concernant une maison individuelle, il est indispensable d’avertir le service de l’urbanisme de la Mairie pour déclarer le commencement de votre chantier. Pour lancer des travaux dans une maison en copropriété, il vous est indispensable d’obtenir l’accord des copropriétaires. De plus, vous devriez également réaliser un état des lieux contradictoires avant tous travaux.  

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Nos thématiques

Construction

Actualités liées à la construction de maisons et dernières tendances

Batiment

Les dernières innovations des entreprises du secteur du bâtiment

Travaux

Les conseils avec des articles, des guides pratiques et actualités sur les travaux

Conseils

les conseils pour entretenir votre maison et toutes ses pièces comme l'extérieur