Assurances auto pro pour le BTP : Foire aux questions

Dans le domaine du BTP, les risques d’accident visant les engins de chantier ou les véhicules utilisés à titre professionnel sont nombreux. D’où l’intérêt de faire garantir la prise en charge de leur réparation en cas de sinistre. L’assurance auto pro BTP représente ici une solution intéressante. Découvrons-la ensemble à travers cette FAQ.

 

Assurance auto pro BTP : est-elle obligatoire ?

 

En marge des engins de chantier, aucune loi ne contraint les professionnels des travaux publics et du bâtiment à souscrire une assurance auto pro BTP. Ces derniers peuvent en effet se contenter d’une assurance auto classique pour rouler avec un véhicule en règle. Néanmoins, s’ils visent une protection optimale et plus complète, cette option est vivement recommandée. L’assurance auto pro BTP propose en ce sens une solution parfaitement adaptée qui s’adresse à ce corps de métier. Dans cette perspective, vous trouverez, pour votre véhicule personnel ou professionnel, l’assurance auto qui vous convient sur les sites de professionnels.

 

Quelles garanties proposent les assurances auto pro pour le BTP ?

 

À l’instar de l’assurance classique, l’assurance auto pro BTP présente 3 types de formules : tiers, tiers maxi et tous risques. La première couvre généralement la responsabilité civile et les dégâts dus à des événements climatiques. La deuxième en fait autant, avec en prime une couverture contre les bris de glace, les incendies et les vols. Quant à la troisième, elle propose des garanties similaires à celles exposées précédemment. La seule exception est le plus grand nombre de couvertures mises à disposition. Ainsi, on retrouve en plus une garantie contre tout type d’accidents et la fourniture d’un véhicule de remplacement en cas de panne. Sur ces 3 formules, des options sont applicables, notamment la garantie mécanique, la protection juridique et l’assistance crevaison. Par ailleurs, il est à noter que certaines assurances auto pro BTP permettent de personnaliser au maximum ces 3 offres selon les attentes du demandeur.

 

Engins de chantier : comment bien les assurer ?

 

Les engins de chantier doivent en premier lieu être couverts par l’assurance responsabilité civile (obligatoire) qui constitue la base des protections. Le but étant d’avoir une alternative en cas d’accident de circulation par exemple. L’assurance responsabilité est également requise. Elle couvre les éventuels risques d’accidents qui pourraient survenir sur le lieu de travail. Exemple : un employé se blesse suite au dysfonctionnement du vérin d’une benne de déchargement. Ou un véhicule se voit endommagé par le déversement du chargement d’un engin de chantier. Afin d’éviter tout problème relatif à l’identification des causes de l’accident, nous vous recommandons de souscrire ces deux contrats chez un seul et même assureur. Par extension, vous éviterez de courir plusieurs lièvres à la fois. De surcroît, vous gagnerez du temps en ce qui concerne la paperasse à remplir. D’un autre côté, n’oubliez pas de lire attentivement votre contrat d’assurance dans le cas où il s’agirait d’engins de chantier à la location. L’objectif ici sera de s’assurer que le prestataire couvre l’ensemble de sa flotte de tous risques susceptibles de se produire sur le chantier.

Facebook
Twitter
LinkedIn

Articles les plus lus​

Nos thématiques

Construction

Actualités liées à la construction de maisons et dernières tendances

Batiment

Les dernières innovations des entreprises du secteur du bâtiment

Travaux

Les conseils avec des articles, des guides pratiques et actualités sur les travaux

Conseils

les conseils pour entretenir votre maison et toutes ses pièces comme l'extérieur