Les installations podotactiles pour aider les malvoyants à rester en sécurité

Les installations podotactiles sont des systèmes de marquage au sol qui permettent de prévenir les malvoyants d’un danger potentiel. Elles permettent d’assurer la sécurité des individus malvoyants et des non-voyants dans les espaces publics. En général, ces dispositifs sont retrouvés dans les établissements recevant du public et dans l’espace public. Vous voulez en savoir plus sur ces installations ? Devriez-vous installer des dalles podotactiles dans votre établissement ? Comment les mettre en place ?

En quoi consistent les installations podotactiles pour malvoyants ?

Les installations podotactiles sont des dispositifs qui ont pour objectif d’améliorer la sécurité des personnes malvoyantes et aveugles. Elles permettent aussi à ces individus de mieux s’orienter dans les différents espaces publics.

Pour un établissement qui accueille du public, il faut choisir des clous podotactiles adaptés pour assurer leur sécurité. Grâce à leur forme, les clous et les dalles font ressentir une résistance au bout de la canne blanche pour prévenir la personne d’un obstacle imminent comme un passage piéton ou le haut d’un escalier.

Les installations podotactiles sont formées de lignes de plots en relief qui sont perceptibles au toucher, avec une canne ou les pieds. Selon la norme française NF P98-351, les plots doivent être en forme de dômes ou bombés et sont disposés sur toute la surface de la dalle podotactile.

Quand ils sont dotés de plots en relief, les installations sont appelées clous podotactiles. Quant à la dalle podotactile, c’est le nom donné aux plots qui sont disposés sur une semelle.

Où trouve-t-on des clous et dalles podotactiles dans l’espace public ?

Les bandes blanches sont utilisées en extérieur et à l’intérieur des espaces publics. Sur les sols en béton, les parquets et les sols souples, les bandes sont souvent en couleur. En principe, la bande doit être contrastée, contraste visuel de 70 % au minimum, par rapport au sol pour que les personnes malvoyantes puissent les distinguer plus facilement afin d’adopter les comportements adéquats.

dalle clous podotactiles pour malvoyants

Les bandes d’éveil de vigilance ou dalles podotactiles sont utilisées dans l’espace public, dans tous les endroits où les personnes malvoyantes doivent être averties d’un danger. Toutefois, les clous et dalles podotactiles ne doivent être mis en place que dans des cas précis. Selon la norme NF P98-351, ces dispositifs sont utilisés exclusivement dans les situations suivantes :

  • sur les îlots refuges situés entre deux voies de circulation sur les voies publiques,
  • en bordure de quais d’accès et des zones d’embarquement, de montée ou de descente de passagers (gare, port et aéroport),
  • devant les passages piétons,
  • en haut d’un escalier, sur les voies publiques ou dans un espace public,
  • dans les gares, le long des voies ferrées,
  • sur un trottoir.

Il y a des restrictions précises sur la façon d’utiliser les bandes et dalles podotactiles. Les entreprises comme les autorités publiques ne peuvent pas les disposer n’importe où.

Comment mettre en place des installations podotactiles dans votre établissement ?

En dehors des cas précis cités précédemment, il est interdit de mettre en place des installations podotactiles. De plus, avant de se lancer dans la pose de bandes podotactiles, il faut bien s’informer sur les normes à respecter quant à la taille et à l’emplacement des bandes.

Tout d’abord, les clous rainurés doivent impérativement avoir un caractère antidérapant. En effet, leur coefficient de frottement quand ils sont mouillés doit être supérieur à 0,45. Il faut aussi s’assurer qu’ils soient entièrement stables et résistants aux intempéries.

La bande de clous podotactiles doit être posée en parallèle au trottoir ou à l’escalier. Il faut obligatoirement compter 148 clous au mètre linéaire pour une largeur de 400 mm. Les clous doivent être disposés par groupe de 5. Selon les règlements en vigueur, il faut qu’il y ait un espace de 50 cm appelé zone de freinage entre la bande de clous podotactiles et le danger contre lequel les personnes concernées sont averties.

En ce qui concerne les dimensions de la bande podotactile, elle doit avoir une largeur standard de 58,75 cm ou de 40 cm selon le lieu d’implantation de la dalle podotactile. Pour assurer que la bande podotactile soit parfaitement résistante, vous devez vous tourner vers un modèle qui respecte la norme NF P98-351. C’est l’assurance d’avoir un dispositif de qualité et qui respecte les normes en vigueur en termes de dimensions, de texture (antidérapante) et de durabilité.

Il doit aussi avoir un niveau de contraste visuel suffisant et une certaine résistance au feu et aux fortes charges. En général, les clous podotactiles sont en aluminium, en laiton, en inox ou encore en polyamide et fibre de verre.

Facebook
Twitter
LinkedIn

Articles les plus lus​

Nos thématiques

Construction

Actualités liées à la construction de maisons et dernières tendances

Batiment

Les dernières innovations des entreprises du secteur du bâtiment

Travaux

Les conseils avec des articles, des guides pratiques et actualités sur les travaux

Conseils

les conseils pour entretenir votre maison et toutes ses pièces comme l'extérieur