Les tenues réglementaires pour les artisans

Plusieurs secteurs d’activité sont concernés par le port d’une tenue de travail à cause des réalités auxquelles sont confrontés leurs artisans sur le terrain. Le rôle de ces tenues de travail est non seulement d’assurer la sécurité, mais aussi le confort des employés pour leur permettre de travailler en toute assurance. Le respect de toutes ces mesures de sécurité relève de la responsabilité des chefs d’entreprises, qui déploient des moyens pour la protection de leurs collaborateurs. Découvrez ici les différentes tenues exigées par la réglementation, pour offrir les meilleures conditions de travail aux artisans.

La cotte de travail

Encore appelée salopette, la cotte est une tenue de travail exigée particulièrement pour les artisans de l’industrie et du BTP, depuis plusieurs décennies. Elle est surtout appréciée pour son rôle de protection contre les salissures et les agressions mécaniques, associé à la liberté de mouvement qu’elle permet. En dehors de son rôle protecteur, le port de la cotte comme tenue de travail apporte aussi une touche d’esthétique à l’entreprise. Cette tenue de travail pour artisans, loin d’être propre aux hommes, existe aussi en modèles féminins.

Pour vous procurer des cottes fonctionnelles et solides pour homme ou pour femme, contactez simplement une boutique spécialisée dans la vente de vêtements professionnels. Cette dernière, en étudiant les caractéristiques de votre entreprise, vous proposera des modèles conçus avec précision pour la sécurité et le confort de vos employés. Vous trouverez auprès de ces boutiques des :

  • cottes à bretelles standards,
  • salopettes bûcheron anti-coupure,
  • salopettes de travail avec poches genoux,
  • cottes à bretelles ignifugées avec poches genoux,
  • cottes de travail haute visibilité,
  • cottes de travail multinormes,
  • cottes de travail multirisques…

Certaines entreprises spécialisées dans la fourniture de vêtements professionnels vous offrent aussi la possibilité d’adapter vos cottes à l’identité visuelle de votre entreprise. Cela vous garantit un meilleur rendu esthétique, tout en produisant chez vos collaborateurs un sentiment d’appartenance qui peut affecter positivement leur productivité au travail. Les salopettes sont disponibles en plusieurs couleurs, que vous pouvez choisir en fonction du secteur d’activité dans lequel vous opérez. Par exemple, la cotte bleue est connue pour mieux correspondre au secteur de l’industrie qu’au secteur de l’agriculture.

cotte de travail

Avant d’adopter un style de cotte pour votre entreprise, vous pouvez donc vous documenter pour être certain d’avoir choisi la bonne couleur. L’autre avantage de la cotte de travail, c’est qu’il s’agit d’une tenue en constante modernisation. En comparaison avec les premiers modèles envoyés sur le marché, les designs actuels sont beaucoup plus ergonomiques et adaptés aux besoins des artisans. Ils associent à la perfection solidité et souplesse pour apporter à leurs utilisateurs, une aisance et une praticité maximale.

Certains modèles offrent même la possibilité de renforcer leur capacité de protection en y ajoutant des plaques de genoux. Par ailleurs, en dehors des cottes à bretelles, il existe aussi des modèles de cottes apportant une meilleure protection au niveau du haut du corps. De par leur capacité à protéger la majorité du corps, ils sont plus adaptés pour les agriculteurs, les peintres, les mécaniciens…

Les chaussures de sécurité

Les chaussures de sécurité sont une exigence inconditionnelle dans plusieurs secteurs de travail. Comme leur nom l’indique, ce sont des chaussures destinées aux personnes pratiquant un métier à risque et nécessitant une protection plus importante. Leur utilité s’explique par le fait que selon certaines statistiques en milieu professionnel, les blessures au pied représentent environ 7 % des accidents de travail.

Pour pallier ces accidents, les chaussures de sécurité présentent des caractéristiques qui les distinguent radicalement des modèles de chaussures usuels. Leur extrémité est équipée d’une coquille pour empêcher les blessures aux phalanges, en cas d’écrasement par un objet lourd par exemple. Leurs semelles sont conçues dans une matière plus résistante, pour protéger les pieds contre brûlures, possibles expositions à l’acide et à l’abrasion. Elles sont aussi fabriquées dans une matière antidérapante, permettant ainsi aux artisans de travailler à l’abri des risques de glissades accidentelles.

Par ailleurs, les chaussures de sécurité sont généralement hautes, et assurent une protection complète des pieds, mais aussi des chevilles. De plus, elles sont conçues de manière à garantir un confort optimal aux ouvriers, tout au long de leurs horaires de travail. Au regard du rôle de protection maximale qu’elles assurent, les entreprises ont la responsabilité de fournir à leurs employés des chaussures de sécurité. De cela dépend non seulement leur sécurité, mais aussi leur bien-être en milieu de travail.

Pour faire adopter les chaussures de sécurité à vos collaborateurs, vous devez contacter une entreprise spécialisée dans la fourniture de vêtements professionnels. Cela vous garantit d’obtenir des équipements de bonne qualité et offrant une durabilité qui assure à vos employés une utilisation sur plusieurs années. De plus, en faisant de leur utilisation une exigence dans votre entreprise, vous vous mettez à l’abri des sanctions juridiques liées au non-respect de la réglementation.

chaussures de sécurité

Les lunettes de protection

Quel que soit le secteur d’activité dans lequel il évolue, les yeux jouent un rôle incontournable dans le travail de tout artisan. Pourtant, ce sont aussi des organes fragiles qui nécessitent par conséquent le plus grand soin. Pour cette raison, le port de lunettes de protection sur un chantier ou en industrie est une exigence établie par la réglementation en vigueur.

Cet équipement de travail peut protéger les yeux de vos employés contre la poussière, le métal en fusion, les rayons ultraviolets, les solvants… Il est davantage exigé dans les métiers de soudure, de peinture, de vitrerie et toute autre profession exposant de façon absolue les yeux au danger. Les lunettes de protection existent sous plusieurs formes, les unes plus adaptées que d’autres aux différentes professions. Les modèles de lunettes de protection les plus connus sur le marché sont :

  • les lunettes de protection à branche,
  • les lunettes masques,
  • les écrans faciaux.

Les écrans faciaux sont surtout indiqués pour le métier de soudure grâce à leur protection maximale contre les projections de métal et les étincelles. Ils sont conçus de manière à protéger, non seulement les yeux, mais aussi le visage et une partie du cou. Les lunettes à branche quant à elles sont équipées d’un oculaire unique avec ou sans protection latérale. Ce type de lunette sert essentiellement à protéger les yeux contre les projections, mais ne garantit pas d’étanchéité face à l’environnement. De plus, à cause de la légèreté de sa monture, il peut facilement s’associer avec une paire de lunettes de correction, contrairement aux autres modèles.

Enfin, les lunettes masques sont conçues dans une matière souple, qui adhère complètement aux régions orbitaires pour une étanchéité totale des yeux. Ce type de lunette est doté d’un ou deux oculaires et d’un serre-tête qui lui permet d’épouser parfaitement la forme du crâne pour mieux s’ajuster. En dehors de leur rôle dans la sécurité des yeux, certaines lunettes de protection plaisent aussi par leur esthétique et leur facilité d’utilisation.

Les casques de chantier

Après les accidentés de la route, les artisans font partie des personnes les plus exposées aux risques de traumatismes crâniens. Cela concerne surtout les personnes travaillant dans le domaine du BTP, ou dans une industrie fabriquant des objets lourds. D’ailleurs, la Caisse nationale d’Assurance Maladie évalue à environ 10 % le taux de décès liés à un accident de travail. Et une bonne majorité de ces décès est liée à un choc impliquant la boîte crânienne. Pour cette raison, le port d’un casque sur le lieu de travail est une exigence stricte établie par la réglementation en vigueur.

Le rôle du casque consiste à protéger l’artisan lors de la chute d’un niveau supérieur, le choc avec un équipement ou un liquide corrosif. Depuis qu’il a été exigé, le casque de chantier a contribué à une réduction du taux d’accidents graves sur les lieux de travail. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que son taux d’adoption en milieu professionnel connaît une croissance sûre à cause de la conscience de son utilité.

Facebook
Twitter
LinkedIn

Articles les plus lus​

Nos thématiques

Construction

Actualités liées à la construction de maisons et dernières tendances

Batiment

Les dernières innovations des entreprises du secteur du bâtiment

Travaux

Les conseils avec des articles, des guides pratiques et actualités sur les travaux

Conseils

les conseils pour entretenir votre maison et toutes ses pièces comme l'extérieur