L’importance des études géotechniques dans les projets de construction

 

Depuis quelques années, la conception de grands projets d’infrastructures (autoroutes, lignes ferroviaires, métros, …) n’a cessé de croître dans le monde. Cela s’effectue suivant plusieurs phases dont la réalisation des études géotechniques en fait partie. D’ailleurs, c’est une étape non négligeable, voire obligatoire, pour assurer la bonne exécution d’un projet de construction. Outre les éventuels problèmes géotechniques rencontrés, ces études géotechniques permettent de faire d’autres investigations importantes.

 

Qu’est-ce qu’une étude géotechnique ?

 

Une étude géotechnique ou étude géologique est l’étude de l’adaptation des ouvrages humains aux sols et aux roches constitutives d’un terrain. Ainsi, pour réaliser un sondage géotechnique, il convient de faire appel à la mécanique des sols, des structures et des roches. Celle-ci est fondée sur la géologie, permettant de connaître les spécificités d’un terrain destiné pour une grande construction et dont l’objectif est : 

  • de déterminer les caractéristiques du terrain (structure, composition du sol, …) amené à supporter une construction ;
  • d’apprécier les risques naturels et les éventuels problèmes recensés ainsi que leurs impacts sur le lieu où un projet de construction est prévu.

 

Qui peut réaliser l’étude géotechnique ?

Effectuées dès la conception d’un projet de construction, les études géotechniques sont assurées par le constructeur ou la maîtrise d’ouvrage. Ce dernier doit être un ingénieur géotechnicien compétent pour garantir le stade d’avancement des travaux. Ces études permettent à chaque acteur d’avoir des assurances à différents niveaux : 

  • pour un particulier, la réalisation de ces études vous couvre en cas de sinistre sur l’ouvrage, surtout dans une zone à risques ;
  • pour un constructeur, ces investigations géologiques, assurées par ses moyens, représentent un gage de qualité dans son intervention ;
  • pour un promoteur, il peut détailler à ses clients les risques naturels et les surcoûts associés.

 

Les étapes de la réalisation d’une étude géotechnique

 

En vue d’assurer la pérennité d’un projet de construction ou d’aménagement, la mise en œuvre d’une étude géotechnique est incontournable. C’est le moyen idéal d’analyser l’adaptation du projet à l’environnement, au sol et au sous-sol du terrain. Les missions d’ingénierie géotechnique s’effectuent en plusieurs étapes.

 

La mission G1 : les études géotechniques préalables 

Sur un site d’étude, ces études préalables se divisent en deux phases : 

  • si le projet n’est pas encore défini : étude du site ou G1 ES (cartes géologiques, adresse et localisation, …) ;
  • si les grandes lignes du projet de construction sont déjà établies : principes généraux de construction (G1 PGS).

Ces études géotechniques préalables permettent : 

  • d’adapter le nombre de sous-sols, le cadrage des différents niveaux envisagés (cadre géotechnique, géologique et hydrogéologique du site), l’implantation des bâtiments, … ;
  • d’identifier les risques géologiques majeurs ;
  • de déterminer la faisabilité sur le plan technico-économique d’un projet de construction.

 

La mission G2 : les études géotechniques de conception

Cette étape d’études géotechniques se déroule en trois phases :

  • la phase avant-projet : comparaison des différentes solutions envisageables ;
  • la phase Projet : conception et justification du projet retenu ;
  • la phase DCE/ACT : choix de l’entreprise et des variantes associées.

 

Les missions G3 et G4 : les études de réalisation

Ces étapes entrent dans la réalisation des ouvrages géotechniques et se divisent en deux phases : 

  • la phase étude (G3) et supervision des études (G4) : précision des méthodes d’exécution, du dimensionnement détaillé et des détails d’exécution du projet ;
  • la phase de suivi (G3) et supervision du suivi (G4) : suivi de la réalisation des ouvrages géotechniques selon la réalité du sous-sol analysé.

 

La mission G5 : diagnostic géotechnique 

Cette dernière étape s’effectue sur un ouvrage ou une partie de l’ouvrage à construire. Elle permet de diagnostiquer l’influence des éventuels problèmes géotechniques, dans le cadre d’un bâtiment présentant des désordres.

 

Les autres étapes à ne pas manquer lors d’une étude géotechnique

 

Au cours des études géotechniques, les prestations des ingénieurs géotechniciens comprennent également : 

  • les investigations in situ : sondages carottés et pressiométriques, sondages destructifs, sondages au pénétromètre statique ou dynamique, … ;
  • les essais en laboratoire : analyses des échantillons prélevés lors des investigations in situ (essai d’identification des sols, essais de caractérisation mécanique, essais routiers, …) ;
  • la rédaction du rapport d’étude : résultats des investigations et des études du site, caractéristiques du terrain, niveau des risques, solutions aux risques présentés.
Facebook
Twitter
LinkedIn

Suivre notre page Facebook

Articles les plus lus​

Nos thématiques

Construction

Actualités liées à la construction de maisons et dernières tendances

Batiment

Les dernières innovations des entreprises du secteur du bâtiment

Travaux

Les conseils avec des articles, des guides pratiques et actualités sur les travaux

Conseils

les conseils pour entretenir votre maison et toutes ses pièces comme l'extérieur