Préparer et organiser un chantier BTP

 

La mise en place d’un chantier de bâtiment doit répondre à des exigences, tant au niveau des risques de sécurité qu’au niveau de l’installation des structures et le nettoyage et l’aménagement des différentes surfaces. Outre les étapes administratives, il est indispensable de prendre les précautions relatives à la coactivité entre plusieurs ouvriers et l’anticipation des risques professionnels dus à l’environnement du chantier. 

La préparation du chantier

 

Au niveau contractuel, ce sont le maître d’ouvrage et le maître d’œuvre qui se chargent de mettre en œuvre la phase de programmation, celle de réalisation du projet et l’exécution du chantier. La première étape, celle de la programmation, inclue : le contrôle technique, la maîtrise d’œuvre et parfois la planification. On doit également procéder à une coordination de la sécurité et de la protection de la santé des ouvriers et de tous les acteurs, à savoir :

  • les installations de chantier ;
  • l’organisation des travaux ;
  • les modes opératoires ;
  • les équipements adaptés.

De cette préparation par le maître d’œuvre ou le chef de chantier dépend la sécurité au niveau du chantier. La deuxième étape consiste dans le planning d’exécution des travaux pour assurer le suivi de chantier et le respect des délais impartis. 

 

La préparation d’un chantier BTP

 

Le nettoyage du chantier 

Il ne faut pas négliger la propreté sur le chantier. Il est indispensable de procéder à des actions de nettoyage au quotidien : 

  • la récupération et le tri des déchets. Cela permettra de déterminer les matériaux qui pourront être réutilisés. Il faut avoir des bennes ou des conteneurs de tri et des bacs à déchets ;
  • le nettoyage des surfaces sales du chantier grâce à l’achat en ligne d’un pulvérisateur électrique. Ce type d’appareil est extrêmement efficace pour toutes les phases de chantier : adapté au nettoyage professionnel et certains professionnels du nettoyage tels que DistriPro mettent à disposition de leur clientèle des produits de nettoyage adaptés à l’intérieur comme à l’extérieur, même pour le nettoyage en fin de chantier. Il faut ainsi installer des aires de lavage pour les engins, humidifier régulièrement les zones de dégagement de poussières ;
  • le nettoyage régulier des environnements autour des chantiers tels que les voies publiques.

 

L’installation de chantier

L’implantation des équipements : elle consiste en la mise en place des équipements, des voiries, des réseaux de gaz, d’électricité et d’eau, des différents accès, des clôtures et des infrastructures de chantier (moyens de levage fixes, cantonnements…). 

 

Les installations sanitaires 

Elles sont réalisées en fonction de la taille et de la durée du chantier. S’il prend place sur plus de 4 mois, il est obligatoire de prévoir des installations sanitaires fixes. Il faut également prendre en compte l’effectif de maçons et des autres corps de métier qui y travaillent. Ces installations comprennent :

  • des W.C ;
  • des lavabos ;
  • parfois des douches ;
  • un réfectoire.

 

Les autres installations de chantier

Le bon déroulement du chantier Bâtiments et Travaux Publics est avantagé par des plans d’installation optimisés. Effectivement, ils vont conditionner l’accès aux différents points stratégiques, aux matériaux, aux engins, aux endroits de stockage et d’approvisionnement. Par conséquent, voici les aménagements qui doivent se situer à proximité immédiate du chantier : 

  • des bureaux pour l’encadrement administratif ;
  • une unité de soins d’urgence ;
  • des locaux de stockage de matériels qui peuvent être verrouillés pour les approvisionnements ;
  • un espace de stationnement de véhicules ;
  • un atelier de maintenance ;
  • parfois un laboratoire de contrôle.

 

L’importance de la préparation et de l’organisation du chantier

 

C’est une étape qu’il ne faut jamais prendre à la légère, car de sa qualité de réalisation dépend la bonne réalisation de travaux de chantiers. Elle doit se dérouler sur une période de 2 mois pour les marchés publics et 3 mois pour les marchés privés, en conformité avec les clauses de du CCAP (Cahier de Clauses Administratives Particulières). Il est également nécessaire de prévoir un Plan Particulier en matière de Sécurité et de Protection de la Santé (PPSPS). C’est donc une étape déterminante du projet de construction et de l’avancement des travaux, il est essentiel pour le conducteur de travaux de la réaliser soigneusement.   

Facebook
Twitter
LinkedIn

Articles les plus lus​

Nos thématiques

Construction

Actualités liées à la construction de maisons et dernières tendances

Batiment

Les dernières innovations des entreprises du secteur du bâtiment

Travaux

Les conseils avec des articles, des guides pratiques et actualités sur les travaux

Conseils

les conseils pour entretenir votre maison et toutes ses pièces comme l'extérieur