Quelles sont les conséquences d’un mauvais éclairage ?

Les conditions d’éclairage auxquelles est soumis l’individu ont des conséquences sur lui. Ainsi, un mauvais éclairage entraîne des risques non négligeables. Quels sont les dangers liés à l’exposition à une lumière incorrecte ? Découvrez-en quelques-uns dans cet article.

 

La survenue des troubles visuels

 

Un éclairage de qualité douteuse a une influence négative sur la qualité de la vision de l’individu. Vous devez donc opter pour des lumières conventionnelles comme la suspension luminaire. Au prime abord, le mauvais éclairage provoque des picotements. Ainsi, exposé à une lumière non adaptée, vous courez le risque de ressentir des douleurs légères sur l’œil. Ensuite, il est responsable de la baisse de l’acuité visuelle. En effet, une lumière trop forte ou trop faible entraîne des dérèglements dans la structure interne de l’œil. L’individu étant amené dans ces cas à forcer la vision, la pression au sein de l’organe de vision se voit augmentée considérablement. Cet effort de visualisation exercé au quotidien rend la vision floue : les facultés visuelles sont, par ricochet, altérées. Cette baisse de l’acuité visuelle est souvent accompagnée d’autres symptômes. La rougeur des yeux est une conséquence directe des mauvais éclairages. De même, l’œil est sujet à une fatigue chronique.

 

La perturbation du sommeil et une baisse de la productivité

 

L’exposition à un mauvais éclairage empêche de bien dormir. En effet, notre corps est très réceptif aux éléments qui nous entourent même lorsque nous dormons. De ce fait, se coucher dans un endroit mal éclairé agit négativement sur la qualité du sommeil. Il est pratiquement impossible de dormir profondément dans de pareilles circonstances. Si le sommeil finit par vous gagner, le moindre bruit peut y mettre fin. Par ailleurs, les mauvais éclairages subis en journée ont des incidences négatives sur le sommeil. Ils sont responsables d’un déphasage de la production de mélatonine. Il s’ensuit un dérèglement de l’horloge biologique. Dès lors, l’endormissement devient difficile. Le risque d’insomnie et d’insuffisance de sommeil qui en découle est très important. En outre, une lumière trop faible ou à l’inverse trop forte vous rend moins performant. Le cerveau fournit un travail important à vouloir voir clairement en de pareilles conditions. La personne exposée à ce type d’éclairage est susceptible d’avoir des céphalées à répétitions. Par conséquent, il est difficile, voire impossible pour l’individu, de pouvoir se concentrer. De même, les différentes positions adoptées pour voir dans un milieu peu éclairé provoquent des douleurs au niveau des articulations. Les plus fréquentes sont les douleurs lombaires et celles cervicales.

Facebook
Twitter
LinkedIn

Articles les plus lus​

Nos thématiques

Construction

Actualités liées à la construction de maisons et dernières tendances

Batiment

Les dernières innovations des entreprises du secteur du bâtiment

Travaux

Les conseils avec des articles, des guides pratiques et actualités sur les travaux

Conseils

les conseils pour entretenir votre maison et toutes ses pièces comme l'extérieur