;

 

Youpi ! Le sol en liège de la cuisine et de la buanderie est terminé !

 

Excellent rendu, sauf si vous comptez le fait que nous devons encore ajouter des moulures, des seuils, et sceller et encore plein de choses. Des détails, des détails. Le fait est que nous arrivons enfin à voir l’ensemble du tableau. Cool !

 

L’ennui, c’est que nous n’avons toujours pas trouvé comment le photographier aussi fidèlement que possible (il s’agit en fait d’une couleur moka chaude, qui ressemble en fait davantage à du cuir brun.  Le motif ressemble donc davantage à un mouvement doux et moins à une sorte de forme évidente ou autre) – Cependant, les deux vidéos du dernier billet donnent une vision plus précise du motif même s nous espérons que les photos d’aujourd’hui seront plus proches de la réalité que celles de la semaine dernière. La photo ci-dessous s’en rapproche. Nous apprendrons le truc un jour, j’en suis sûr !

Quand on a fait les finissions du coin de la cuisine et de notre minuscule buanderie, c’était à peu près la même méthode que celle que nous avons décrite dans notre post sur le liège de la cuisine. Nous avons commencer à nous inquiéter de manquer de liège. Afin d’éviter d’être en rupture nous avons utilisé les planches restantes tout le long du mur de gauche (des coupes restantes de la cuisine).

Nous avons finalement terminé avec environ quatre planches en trop. Je ne plaisante pas ! Il s’en est fallu de peu. Nous sommes soulagés d’avoir ces quelques morceaux en plus, et nous prévoyons de les sceller pour les protéger. Le liège peut même être poncé, teinté et scellé à nouveau s’il est usé. Il faut en effet savoir, que les sols en liège de plus de 40 ans existent (ce qui est agréable à savoir puisque le liège semble être un matériau tellement nouveau). Nous avons même entendu parler de gens qui ont des planchers de liège de 100 ans et plus et qui sont encore superbes … alors on espère !

C’est un peu étonnant de voir le rendu du nouveau plancher dans la buanderie. Je veux dire, que nous aimions vraiment beaucoup le précédent puisque nous avions fait tellement de travaux dessus;(plus sur le reste de la transformation de la pièce ici. Voilà à quoi cette pièce ressemblait avant que nous posions le revêtement en liège.

 

 

Nous entrons dans la maison par la porte de la buanderie. C’est vraiment agréable d’entrer et de voir les somptueux sols en liège qui murmurent  » bienvenue à la maison « . » Oh et pour ceux qui se demandent où est le panier à linge, il est juste dans la chambre à coucher pleine d’une pile de « vêtements repassés » qui ont été lavés et doivent encore être rangés.

 

Puisque nous avons déjà tout partagé sur le blog sur : où ? pourquoi nous avons acheté notre plancher ? et comment nous l’avons installé (vidéo incluse) ? Ce post est plutôt un grand soupir de soulagement puisque la dernière grande tranche de travaux de la cuisine se termine.

A part poncer les dernières tâches du plancher, il ne reste que des petites finitions comme ajouter quelques moulures en bois décoratives à l’arrière de la péninsule, décider si nous allons ajouter un traitement de fenêtre au-dessus de l’évier ou peindre nos tabourets. Nous aimerions éventuellement faire quelque chose d’amusant sur le côté du garde-manger, ajouter également une chaise et un tapis dans le coin cheminée de la pièce, etc. Bien sûr, nous partagerons une tonne de photos de l’avant et de l’après ainsi qu’une répartition du budget et du temps lorsque nous pourrons enfin planter une fourchette dans cette cuisine (sur laquelle nous travaillons par étapes depuis le 5 octobre !).

Et vous vous souvenez quand nous avons emménagé et à quoi ça ressemblait ?

 

Ce cliché est pris avec un angle plus ouvert, et un angle légèrement différent, mais c’est quasi similaire. Il n’y a rien de mieux que de faire en sorte qu’une pièce qui ne vous ressemble en rien au départ, se transforme finalement en cocon douillet !

 

Concernant les parquets dépareillés qui entourent notre cuisine et notre buanderie fraîchement refaite, nous sommes de grands fans des revêtements de sol qui ont l’air homogènes (nous avons amélioré notre première maison pour avoir le même bois moka foncé dans tout l’agencement pour une belle circulation ouverte). Bien évidemment, nous prévoyons de refaire le reste des planchers de bois dans cette maison dans la même couleur moka chaude que le liège pour un look beaucoup plus facile et attrayant. Bien que ce sera toujours du liège dans certaines pièces et des bois dans d’autres, le même ton chaud devrait vraiment lier les choses et faire en sorte qu’aucun des espaces ne se fond pas avec les autres.

En ce qui concerne la convivialité et les fonctionnalités du nouveau design, nous en sommes ravis. La couleur riche et profonde ajoute tellement à l’espace autrefois blanc. De plus, il n’y a pas de rayures et de bruits à cause des griffes de Burger quand il court partout avec ses ongles. Plus de bosses non plus quand nous laissons tomber des choses ! Le liège c’est très doux et facile pour le dos et les genoux. il devrait être encore plus durable une fois que nous l’aurons scellé. En plus, c’est écologique et silencieux. Nous vous tiendrons informés de l’évolution de l’état du liège (et une fois que nous aurons ajouter des moulures , des seuils et quelques couches de scellant protecteur). Et vous, qu’avez-vous fait ce week-end ? Pour notre part, nous sommes restés allongés sur le canapé à combattre notre petite grippe après avoir finalement posé les derniers panneaux de liège. Nous nous sentons de mieux en mieux ! Avoir terminé les sols en liège nous a définitivement remonté le moral. En avant !

Plus de messages de Young House Love