Le linteau représente un outil essentiel dans le travail de construction, de réhabilitation de la maison ou d’un bâtiment ou encore un travail de rénovation. Il avantage spécialement le soutènement au niveau des portes et sert également d’appuis de fenêtre. Sa mise en place permet de créer une ouverture, ou encore d’agrandir l’ouverture au niveau des fenêtres et des portes. Des précautions restent à prendre lors de la pose, qu’il s’agisse de maisons individuelles ou de bâtiments. Le travail doit est effectué par un professionnel pour un résultat fiable et crédible.

Quel type de linteau ?

Quelques types de linteaux sont conçus selon la qualité des matériaux du mur à soutenir ou mur porteur. Toutefois, le maçon doit effectuer des études sur le terrain avant de commencer la pose du linteau.

Le linteau en bois

Il représente le linteau le plus traditionnel de l’histoire, l’élément utilisé le plus ancien avant l’apparition d’autres types de linteau. Son aspect résistant adhère convenablement au mur de pierres. La poutre en bois ne nécessite aucune retouche lors de sa mise en place.

Le linteau en acier

Ce type de linteau est surtout caractérisé par les poutres ipn, ou poutre en forme I à Profil Normalisé. De type monobloc, sa structure moderne apporte stabilité et résistance. La poutre atteint jusqu’à 12 m de portée.

Le linteau en béton monobloc

D’installation facile, le linteau en béton convient à tout type de maçonnerie. Il a l’avantage de créer un milieu décoratif représenté selon votre choix. Toutefois, le type monobloc dispose d’une portée moins longue que celle de l’acier. Sa mise en place nécessite plus de démarches supplémentaires dans le travail.

Le linteau préfabriqué en béton précontraint

Il permet d’effectuer un gain de temps ainsi qu’une présentation d’un produit tout fait. Le béton préfabriqué possède des tailles différentes qui s’adaptent à votre choix de linteau. Sa finition ne nécessite pas beaucoup de temps, car l’élément architectural est destiné prêt à l’emploi.

Le linteau en pierre

Il est souvent utilisé selon le style de la maison ou du bâtiment sur lequel il sera mis en place. Il est parfois combiné à un style ancien ou moderne. Son aspect résistant et particulièrement hors pair démontre davantage un usage sécurisant.

Si le choix de linteau vous paraît compliqué, vous pouvez également associer deux matières comme le bois et le béton, l’acier et le béton et bien d’autres. Si vous optez pour le choix de l’association de matière, plusieurs options seront à votre portée, mais vous disposerez également d’un joli élément décoratif pour votre demeure.

emplacement linteau

Où se situe un linteau ?

Le linteau se définit comme un élément architectural disposé à certains endroits spécifiques de la maison d’habitation, ou d’un bâtiment. Les endroits favorables à son usage s’avèrent surtout les portes et les fenêtres, mais aussi les baies. Il assure de plus la création d’autres ouvertures, comme celle d’une cheminée. Le linteau est donc placé au-dessus de ces ouvertures pour soutenir le mur en question.

Quelle charge peut supporter un linteau ?

Le linteau est capable de supporter jusqu’à 800 kg de charges, selon les conditions du soutènement. Il est néanmoins important de procéder à la vérification des mesures du linteau, ainsi que celui du mur porteur. Ce poids inclut les charges temporaires.

Comment mettre en place un linteau ?

Le linteau est présenté en petite largeur et en grande largeur. L’installation requiert quelques procédés obligatoires.

La procédure à respecter

Mettre le linteau en place nécessite des conditions à prendre en compte. La base générale suit des mouvements d’ordre obligatoire pour réussir un travail sans complications :

  • Le profil du linteau doit être représenté sur le mur
  • Procéder à la perforation du mur selon le profil de manière attentive
  • Effectuer un dépoussiérage approfondi au niveau des ouvertures dans les murs
  • Utiliser un lit de mortier comme base avant de mettre en place le linteau
  • Procéder au scellage du linteau avec du béton et des pierres supplémentaires pour dissimuler tout creux
  • Une finition s’impose après environ 7 jours.

Les conditions sur la mise en place du linteau

Il est nécessaire de connaître la largeur du linteau avant de le disposer sur l’endroit prévu. Le procédé d’installation démontre le même système pour le linteau en grande et en petite largeur. Exceptionnellement, la mise en place du linteau en grande largeur exige un travail particulier. Elle nécessite de commencer par la moitié du mur et de terminer ensuite l’autre moitié. Le linteau en grande largeur dispose en effet d’une mesure de plus de 30 m. Le travail s’effectue en conséquence en 2 étapes successives sur les 2 côtés du mur.

Il est recommandé de faire appel à un expert en menuiserie et de construction lors de la pose de votre linteau pour un résultat satisfaisant, mais également pour une construction rassurante.

construction maison

Quel chaînage pour linteau ?

Le linteau nécessite l’usage de parpaings en U, à chaînage horizontal. Le bastaing représente un matériel de base, nécessaire avant l’assemblage des parpaings. Le chaînage concerne surtout le linteau en béton armé, où le travail final consiste à couler le béton et au ferraillage. Un temps de séchage probablement plus long, mais respecté permet d’éviter tout risque. Toutefois, pour plus d’isolation, vous pouvez associer votre linteau avec un volet roulant intérieur ou extérieur.