Apportez votre pierre à l’édifice pour l’environnement avec un toit végétalisé. Encore très peu utilisé à cause de plusieurs contraintes notamment le prix, ce type de toit ouvre de nouveaux horizons. Avant de faire votre choix, vous devez connaitre certains détails.

Toiture végétalisée : quel est ce concept ?

La toiture végétalisée est le fait de couvrir le toit par du végétal. Si beaucoup connaissent la toiture végétale sous forme de potager sur le toit d’un immeuble, ici on parle surtout de toit en pente recouvert de végétaux. Le but est non seulement pour l’esthétique, mais aussi pour avoir plus de verdure. Il est tout à fait possible de le faire sur n’importe quel toit incliné d’au moins 20°. Beaucoup de plantes peuvent être utilisées pour verdir un toit. Les plus utilisées sont les plantes grasses. Elles supportent toutes les saisons et sont faciles à faire pousser.

Les 3 manières de procéder

La toiture végétalisée intensive

C’est la forme la plus importante en matière de toit végétal. La végétalisation intensive est conseillée pour les toits plats. Pouvant accueillir toute sorte de plantes comme du potager, des fleurs, certains arbustes et arbres, elle est idéale pour la toiture terrasse végétalisée. C’est ce qu’on retrouve sur le toit des immeubles un peu partout dans le monde. L’épaisseur de la couche de terre est d’au moins 30 cm.

La toiture végétalisée semi-intensive

L’épaisseur de la couche de terre et de substrat pour celle-ci est aussi d’au moins 30cm. La toiture doit donc supporter au moins 350 kg/m2. Pour la semi-intensive, vous avez beaucoup de choix de végétaux comme les plantes grasses, les plantes à petites racines. Optez à la fois pour des végétaux qui tapissent le toit et des végétaux compacts.

La toiture végétalisée extensive

C’est la forme la plus légère et la moins envahissante et qui convient aux débutants. Les sedums sont les plantes à mettre pour la végétalisation extensive. Il ne vous faut que 10cm de substrat pour faire pousser les végétaux. Choisir des plantes qui supportent la chaleur et le froid de votre région.

Les bénéfices et les points faibles de la toiture végétale

Les avantages :

  • Très bon isolant thermique surtout pour la saison chaude
  • Très bon isolant acoustique
  • Réduit la perte de l’eau de pluie, car elle est absorbée en grande partie par le toit végétal
  • Améliore la qualité de l’air
  • La durée de vie du toit est plus longue, car il est protégé par les végétaux
  • Apporte une touche originale à la maison

Les inconvénients :

  • Ne convient qu’aux toits plats et aux toits de moins de 20° de pente
  • Le substrat et la couche de terre sont lourds, il faut avoir une structure robuste
  • L’entretien doit se faire régulièrement, donc il faut avoir accès au toit
  • Le prix reste très cher par rapport à un revêtement de toiture classique