Au cours d’une vie d’un bâtiment, il faut faire au moins une analyse de structure. Cet examen permet de voir l’état actuel en vue d’une rénovation possible. Les bâtiments industriels et locaux de bureaux sont les plus conseillés pour faire cet audit.

Qu’est-ce que l’analyse structure ?

Une analyse structure est le fait d’analyser un bâtiment du point de vue des gros œuvres. C’est-à-dire que les finitions comme la mise en place des fenêtres ou encore la fonctionnalité des plomberies et tuyauteries n’en font pas partie. Dans l’audit structurel, c’est la structure de base du bâtiment qui est sondée. Le but est de trouver des défauts et de les corriger. Ces problèmes peuvent être divers et variés :

  • Soulèvement du sol tout comme l’affaissement ;
  • Fissures dans les murs ;
  • Problèmes des enduits et des revêtements ;
  • Problèmes d’humidités, d’infiltration et de moisissure ;
  • Problèmes de toiture : nivelé, infiltration, etc.

À quel moment procéder à cette analyse ?

L’analyse structure bâtiment peut se faire périodiquement pour éviter tout dommage irréversible. Mais dans certains cas, elle peut se faire lorsqu’un souci se présente. Tout dépend de la qualité de la construction et des éléments naturels de la région (voir aussi la poutre IPN ). Par exemple, dans une ville souvent inondée ou frappée par un tremblement de terre, des analyses doivent se faire tous les ans. Vérifiez aussi auprès de votre commune si ce type d’audit pour bâtiment est obligatoire dans certains cas. Pour les habitations, nul besoin de le faire si la construction ne présente pas de danger.

Idéalement, ce type d’analyse n’est pas nécessaire si la qualité de l’ouvrage depuis la conception du plan (voir ici ce qui concerne le plan de maison) est bien exécutée. Cela prend en compte la qualité du sol, la qualité des matériaux, la qualité du travail, ainsi de suite. Car souvent les problèmes surviennent d’une défaillance de l’un de ces critères.

Comment se passe un audit structurel de bâtiment ?

Plusieurs étapes sont à faire pendant cet audit. Les 3 exemples ci-dessous sont quelques-unes de ces étapes. Après l’analyse, des recommandations sont proposées afin de corriger les problèmes.

Faire appel à des professionnels

C’est un travail d’expert donc il vous faut faire appel à des professionnels. Ils ont les méthodes et les outils pour faire l’audit et la capacité de vous donner des recommandations pour pallier aux manques.

Audit des matériaux

Le béton, les fers, les bois, les métaux…tout ce qui constitue le gros œuvre est analysé (voir le dosage beton). Sont-ils de bonne qualité? Sont-ils résistants ? A quel point la combinaison des différents matériaux est-elle fiable et sur combien d’années ? L’ensemble peut-il tenir la charge externe et interne du bâtiment ? Autant de questions pour savoir si le bâtiment est assez robuste, bien construit et peut rester debout face à dame nature.

Audit air et eau

Cette analyse permet de connaître la résistance de la construction face à l’air et à l’eau, mais aussi de voir s’il y a une fuite ou non. Ne pas oublier que ces deux éléments sont ravageurs s’ils pénètrent les matériaux et le bâtiment. Augmenter le confort vis-à-vis de ces éléments est une garantie pour les occupants, mais aussi pour réduire les factures d’énergie.