Dans certains pays, le contrôle de la température est un point important à gérer dans la plupart des foyers. Il fait partie des options de confort les plus communes, où il est nécessaire de réguler le chauffage en hiver et la climatisation en été. À cet effet, l’isolation thermique constitue un moyen efficace pour pallier ces complications.

En outre, l’isolation fait face à une série de réglementations qui doit être suivie, aussi bien pour les bâtiments neufs que ceux qui existent déjà. Aujourd’hui, il s’avère être une nécessité de pourvoir à une isolation thermique. En revanche, on distingue plusieurs types d’isolation, dont l’idéale semble être l’isolation par l’extérieur.

Pourquoi isolation extérieure ?

L’isolation par l’extérieur représente une technique d’isolation thermique, qui consiste à entourer les murs extérieurs d’une habitation d’une couche isolante et protectrice. Par la suite, cette couche est recouverte d’enduit de finition et de bardage. Il est préférable d’adopter cette méthode pour les avantages qu’elle apporte :

Réduit les déperditions d’énergie et la facture de chauffage

Les parois extérieures, étant recouvertes d’isolant, font l’objet d’un rempart pour les calories qui ne peuvent plus les traverser. Ainsi, il n’y a aucune déperdition d’énergie et les flux d’air sont réduits.

Améliore le confort

Grâce à ce manteau qui couvre vos murs en extérieur, vous aurez une température des murs intérieurs similaire à celle de l’air en intérieur. En d’autres termes, vous n’aurez pas affaire à l’effet des « parois froides ». Vos pièces seront chaudes et agréables et la température sera homogène dans toute la maison.

Préserve la surface habitable

L’isolation par l’extérieur permet de garder toute sa surface habitable. À l’inverse, une isolation en intérieure réduit la superficie habitable et nécessite parfois de refaire la décoration intérieure, ainsi contraint à la modification des réseaux électriques.

Quel est le prix d’une isolation thermique extérieure ?

maison

Selon l’Agence Nationale de l’Habitat, le budget alloué et à prévoir pour une installation d’isolation par l’extérieur, avoisine les 50 à 90 euros par mètre carré. Ce prix comprend les fournitures d’installations et la pose des isolants. En outre, les dépenses moyennes sont comprises entre 80 et 110 euros.

Toutefois, pour avoir un avis encore plus précis, il est nécessaire de demander des devis auprès d’artisans reconnus par le label RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). De plus, reste à savoir si le chauffage que vous choisirez sera au gaz ou doté d’un système électrique.

Quel produit pour isolation extérieure ?

On distingue plusieurs types d’isolants qui peuvent recouvrir les façades extérieures. Classées en 3 grandes familles, il s’agit :

  • Des isolants minéraux : en majorité constitués de laine de verre et de laine de roche.
  • Des isolants synthétiques : constitués de plastique alvéolaire, polystyrène et polyuréthane ou polyisocyanurate.
  • Des isolants naturels tels que la fibre animale ou végétale. On peut aussi disposer de fibre de bois, de liège, de chanvre ou de plumes de canard.

Ce choix dépend en général des affinités que vous avez avec le matériau en question. En effet, les plus écologiques privilégieront des isolants naturels, tandis que les plus ferreux choisiront des isolants minéraux, moins chers et pour les plus petits budgets.

Par ailleurs, pour une question d’esthétique, d’autres préfèreront les isolants synthétiques, qui sont disponibles en plusieurs couleurs.

Quelle est la meilleure isolation par l’extérieur ?

isolation

Il n’y a pas de « meilleures isolations » proprement dites, mais plutôt des goûts et des préférences. En revanche, parmi toutes les solutions disponibles, une technique d’isolation se démarque et est utilisée plus que les autres. Il s’agit de l’isolation en polystyrène.

En effet, en termes de rapport d’isolation thermique et de prix, cette réponse améliore les performances thermiques de 10 à 20% de plus que les autres solutions. De plus, elle fait preuve d’une diminution de l’épaisseur de la couche, pour un apport thermique identique au graphite, par exemple. Enfin, sa couleur grise est particulièrement appréciée des pays nordiques et de l’Est de l’Europe.

Quelles aides pour isolation extérieure ?

Les travaux d’installation et de rénovation de l’isolation par l’extérieur disposent de plusieurs aides financières extérieures. Parmi elles, celles de l’ANAH sont particulièrement intéressantes.

En effet, l’Agence Nationale de l’Habitat présente sous la forme d’un virement bancaire, une somme pouvant atteindre les 20 000 euros par logement et ce, sur un délai de 5 ans. À l’origine réservée aux revenus modestes, cette prime est désormais accessible à tous les ménages français.

Évidemment, elle n’est disponible que sous certaines conditions, comme le fait d’avoir été propriétaire du logement depuis plus de 2 ans, ou encore que vous l’occupiez en tant que résident principal.

Enfin, selon la catégorie sociale, le montant de la prime accordée aux travaux d’isolation thermique varie entre :

  • 15 euros par mètre carré pour les ménages à hauts revenus,
  • 40 euros pour les revenus standards,
  • 60 euros pour les revenus modestes,
  • 75 euros pour les revenus très modestes.