Il n’est pas toujours évident de lutter contre le bruit dans son logement. Etant donné que les bruits d’impact peuvent traverser les murs et les parois, il vaut mieux procéder à l’amélioration acoustique de son habitation. Pour réduire le stress et l’anxiété résultant des bruits aériens, voici des solutions pour des travaux d’isolation parfaits !

Penser à l’isolation thermique des murs

Si vous avez envie de décorer vos murs tout en ayant droit à une bonne isolation phonique, de multiples options s’offrent à vous. La peinture anti-bruit est l’option la plus idéale. On la pose sur une sous-couche insonorisante. Les plaques de plâtre minces sont aussi recommandées pour une bonne isolation interne.

Sur un mur mitoyen, optez pour un doublage sur ossature métallique. Il est conseillé de mettre deux plaques de plâtre encerclant une laine minérale pour une insonorisation allant jusqu’à 20 Db. La pose d’un isolant ainsi que l’usage de contre cloisons en carreaux de plâtre ou en briques est aussi recommandée.

Maximiser l’étanchéité des fenêtres vétustes

Vous vous demandez comment isoler votre maison ? Sachez qu’un diagnostic acoustique sera de mise pour avoir de bonnes performances acoustiques. Changer ses fenêtres est idéal pour un affaiblissement des bruits extérieurs. Mais si le coût est trop important pour vous, vous pouvez améliorer leur étanchéité en achetant des joints en caoutchouc. Le silicone est un isolant naturel qui va aider à réduire les bruits.

Si vous pouvez vous permettre d’améliorer l’isolation de votre maison en remplaçant les fenêtres, sachez que le meilleur choix est le double vitrage. La performance anti-bruit sera nettement mieux avec un VIR ou Vitrage à isolation renforcée. C’est le nec plus ultra en terme de confort acoustique.

Rideaux, toiles murales, meubles, moquettes : que choisir ?

Dans les maisons nouvelles, les problèmes de réverbération ne se font pas rares. Afin d’avoir un niveau sonore au top et éviter les soucis de résonances, vous pouvez isoler phoniquement votre maison avec des tapis, des doubles rideaux épais à poser aux fenêtres, du tissu tendu qui sera associé à une couche de molleton, ou encore une toile à peindre anti-bruit.

Si vous voulez isoler par le sol, sachez que vous pouvez choisir un revêtement de sol isolant comme la moquette ou le tapis. Ils peuvent réduire la transmission sonore de 10 à 20 DB.

Poser un panneau acoustique chez soi

Le panneau isolation acoustique vous garantit une meilleure protection contre les nuisances sonores en réduisant les bruits provenant de l’extérieur. Ces panneaux acoustiques sont parfaits car il est possible de les mettre au plafond, sur les murs ou de privilégier des panneaux suspendus, selon vos exigences. Ils sont disponibles en plusieurs matériaux, que ce soit en laine de roche ou en laine de verre ; et ils favorisent un réel bien-être chez soi ! Il en existe une large gamme pour bénéficier d’une bonne isolation phonique :

  • Les panneaux isolants à base de panneaux perforés ;
  • Les panneaux de correction acoustique ;
  • Les panneaux qui peuvent atténuer les bruits.

Vous obtiendrez plus de renseignement ici.

Calfeutrer l’entrée de chez vous

Si vous en avez marre d’entendre tous les bruits dans les escaliers ou sur le palier de la porte, vous pouvez remplacer votre ancienne porte par une porte blindée. Sinon, vous pouvez aussi mettre un rideau anti-bruit. Avec ses multiples couches de tissus lourds, il peut réduire les bruits de 20 DB à peu près.

Puis, il est recommandé d’installer des joints tout autour. Il faut qu’il y ait le minimum d’espace possible qui va laisser filtrer le bruit.

Si vous vivez dans un environnement bruyant, alors vous pouvez demander l’aide d’un acousticien. Lui seul sera apte à évaluer votre maison et surtout le niveau d’isolation dont elle a besoin.